Actualités, news

Découvrez l'actualité de DL ainsi que les articles de nos experts

Auteur : gdu

Prévoyance professionnelle : le taux d’intérêt minimal reste à 1%

Prévoyance professionnelle : le taux d’intérêt minimal reste à 1% - APE

Lors de sa séance du 7 novembre 2018, le Conseil fédéral a décidé de maintenir le taux d’intérêt minimal dans la prévoyance professionnelle obligatoire à 1%. Ce taux détermine l’intérêt minimal auquel doivent être rémunérés les avoirs de vieillesse relevant du régime obligatoire de la prévoyance professionnelle.

Alors que le 4 septembre dernier, la Commission fédérale de la prévoyance professionnelle avait suggéré une baisse à 0.75%, le Conseil fédéral a donc choisi de ne pas suivre cette recommandation, à contrario des 13 dernières années !

Taux d’intérêts minimum LPP, quel est-il et comment est-il défini ?

Ce taux détermine l’intérêt minimal auquel doivent être rémunérés les avoirs de vieillesse relevant du régime obligatoire de la prévoyance professionnelle. Il impacte donc directement le revenu que touchera l’assuré lors de sa retraite.

Pour fixer le taux d’intérêt minimal, le Conseil fédéral tient compte de l’évolution du rendement des obligations de la Confédération ainsi que des actions, des obligations et de l’immobilier. A noter que la nouvelle formule élaborée par la Commission fédérale tient maintenant compte de la moyenne mobile à long terme des obligations de la Confédération à 10 ans, et non plus à 7 ans comme c’était le cas auparavant.

Quelles sont les conséquences pour les assurés du 2ème pilier ?

Pour les assurés cotisants, la décision du Conseil fédéral de maintenir le statu quo en conservant le taux actuel de 1% est une bonne nouvelle, puisque la rémunération de leurs avoirs LPP est préservée.

Cela étant, le système de prévoyance suisse est amené, dans un avenir proche, à subir différentes réformes dont les effets auront un impact probable sur les futures retraites. A noter également que la prévoyance privée reste largement recommandable, afin de combler les lacunes de prévoyance qui ne sont couvertes ni par le 1er, ni par le 2ème pilier et pour des raisons d’optimisation fiscale.

Chez DL, dans le cadre d’un achat immobilier ou d’un renouvellement, nous analysons votre prévoyance et nous vous proposons une planification financière adaptée à votre situation. En plus d’assurer la pérennité de votre financement hypothécaire, elle permet également par le biais du 2ème et du 3ème pilier de faire de substantielles économies fiscales.

 

Arthur Petit, conseiller à Nyon
ape@d-l.ch
+41 22 747 10 12