Actualités, news

Découvrez l'actualité de DL ainsi que les articles de nos experts

Auteur : Davina Carrel

Prévision du marché des taux - février 2019

L’affaiblissement continu de la conjoncture mondiale et les problèmes que connaît la zone euro ont pour conséquence que les taux hypothécaires en Suisse se sont stabilisés au faible niveau enregistré fin 2018. Les taux swap, qui ont connu une légère baisse, n’ont pas été entièrement répercutés par les prestataires au mois de janvier, ce qui indique une légère expansion de la marge. Par conséquent, quasiment tous les taux indicatifs des hypothèques à taux fixe se sont retrouvés inchangés.

Les taux hypothécaires se stabilisent à un faible niveau

Sans grande surprise, la Banque centrale européenne (BCE) a confirmé fin janvier le maintien du cap suivi jusqu’à présent. Le taux directeur demeure ainsi inchangé à 0 %, niveau qu’il ne devrait pas quitter « au moins jusqu’à l’été » suivant les déclarations de la BCE. Toutes les mesures spéciales en matière de politique monétaire sont maintenues sans changement.

La BCE s’appuie sur l’effondrement conjoncturel sensible dans l’espace européen pour justifier la poursuite de sa politique monétaire expansionniste. Les gardiens de la monnaie s’accordent pour dire que les risques d’une croissance économique plus faible dominent à l’heure actuelle. Pourtant, il est peu probable que nous entrions en récession.

Au mois de décembre, l’inflation dans l’espace européen était elle aussi en baisse. Les prix à la consommation étaient supérieurs de 1,6 % par rapport au niveau du même mois de l’année précédente. La BCE continue toutefois de viser un taux d’inflation juste en dessous de 2 %.

Ces évolutions dans l’espace européen vont également impacter les décisions de la Banque nationale suisse (BNS): elle ne va certainement pas supprimer les taux d’intérêt négatifs avant le premier relèvement de taux de la BCE, afin de ne pas exercer de pression haussière sur le franc suisse. Nous continuons de penser que les taux d’intérêt négatifs ne seront supprimés qu’au cours de l’année 2020.

Les taux hypothécaires suisses devraient ainsi poursuivre leur tendance latérale en 2019 et rester à un faible niveau.

Les coûts de garantie des crédits (swap) diminuent encore

Le niveau plus bas des chiffres de l’inflation pour la zone euro a eu pour conséquence au mois de janvier une diminution des coûts de garantie des crédits sur les échéances longues. A fin janvier, le taux swap à 10 ans s’élève encore à 0,21 % et enregistre ainsi un recul de 8,5 points de base par rapport à fin 2018.

Le taux swap à 5 ans engrange lui aussi un recul (de quatre points de base), tandis que les échéances courtes (à 2 ans et Libor) demeurent quasiment inchangées.

Cela reflète le nouvel assombrissement des perspectives conjoncturelles mondiales ainsi que les doutes concernant l’issue toujours incertaine du Brexit. Par ailleurs, il est de moins en moins probable que les consultations actuellement en cours aboutissent à un arrangement de politique intérieure concernant l’accord-cadre de la Suisse avec l’UE, et ce malgré la promotion réalisée par Économiesuisse. 

Marché des taux février 2019

Marché des taux février 2019

Taux indicatifs en légère baisse seulement ¦ expansion de la marge des prestataires

Après le recul important qui a caractérisé les mois de novembre et de décembre, les taux indicatifs moyens se sont stabilisés à un bas niveau. Auparavant, nous avions observé de légers mouvements haussiers en milieu de mois. Les taux des hypothèques à taux fixe à 10 ans se retrouvent désormais à un niveau inférieur de trois points de base. En comparaison avec le taux swap qui a perdu huit points de base, nous sommes en mesure d’identifier une expansion de la marge des prestataires de l’ordre de cinq points de base. 

Marché des taux février 2019

Marché des taux février 2019

Marché des taux février 2019

Stabilisation des fourchettes sur toutes les échéances

L’écart entre le prestataire le moins cher et le prestataire le plus cher est pratiquement resté inchangé sur toutes les échéances au cours du mois dernier. Rien que sur les hypothèques à taux fixe à 10 ans, le prestataire le plus cher a maintenu son offre à 1,90 % en dépit de la perte de vitesse des taux swap (- 8,5 points de base), créant une expansion de marge de 8,5 points de base. Quant au prestataire le moins cher, il affiche, avec - 1 point de base, une expansion de marge de 7,5 points de base. L’écart s’élève désormais à pas moins de 1,12 %. 

Marché des taux février 2019

Marché des taux février 2019

Comparer et négocier permet d’obtenir de meilleures conditions

Comme expliqué précedemment, une expansion moyenne de la marge de cinq points de base a été enregistrée en janvier. Le prestataire le moins cher a profité de l’évolution du marché pour augmenter légèrement la marge (7,5 points de base). Néanmoins, les meilleures conditions ont encore connu un léger recul se chiffrant à un point de base.

Marché des taux février 2019