L'amortissement / Les assurances vie

Auteur : admin

L’amortissement indirect

Le principe de base de l’amortissement indirect est de conserver le prêt hypothécaire constant pendant toute la durée du crédit. Les tranches d’amortissement ne sont pas versées directement sur le compte hypothécaire, mais sur un compte de prévoyance 3ème pilier A et/ou dans une assurance de prévoyance de 3ème pilier A ou B. Ces montants ne sont versés à l’établissement financier qu’à l’échéance du 3ème  pilier, soit à votre retraite (64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes) ou maximum 5 ans avant. Sous réserve d’un amortissement extraordinaire (retrait anticipé du 3ème pilier, 2ème pilier, cash, etc.), la dette reste constante avec l’amortissement indirect.

Il est important de préciser qu’afin de pouvoir lier un amortissement via un produit de 3ème pilier, il est obligatoire que le titulaire soit propriétaire du bien immobilier. Pour le 3ème pilier A, le bien doit être en résidence principale.

Les montants versés au 3ème  pilier A (ou lié) sont déductibles de votre revenu à concurrence de :

  • Pour les salariés cotisant au 2ème pilier : CHF 6'826 dès le 1er janvier 2019 (avec des adaptations annuelles possibles)
  • Pour les indépendants 20% du revenu net : CHF 34'128 dès le 1er janvier 2019
  • Pour les salariés ne cotisant pas au 2ème pilier : 20% du revenu net annuel

Sur les cantons de Genève et Fribourg, un complément de prévoyance au 3ème pilier A peut également être déduit du revenu imposable, il s’agit du 3ème pilier B.

SIMULATEUR DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE 

Articles associés à la thématique de l'amortissement / assurances vie