La fiscalité

Auteur : admin

La limitation de la déduction des intérêts débiteurs

Depuis le 1er janvier 2001, la déduction des intérêts débiteurs est soumise à des limites.

Lorsque l'immeuble est grevé outre mesure par des hypothèques, il peut arriver que la totalité des intérêts débiteurs ne soient plus déductibles. Cependant, peuvent être déduits du revenu les intérêts débiteurs à concurrence du rendement de la fortune (mobilière et immobilière) augmenté d'un montant de CHF 50'000, et ce tant pour l'impôt cantonal que pour l'impôt fédéral.

Articles associés au thème de la fiscalité

 

Catégories: 
Tags: